Ce que cache le Black Friday

Ce que cache le Black Friday

3 min de lecture

Prix barrés, offres alléchantes, affaires à ne pas manquer… Avant exceptionnelle, on a aujourd’hui l’impression que la promotion est devenue la normalité. Eh bien, malheureusement ce n’est pas qu’une simple impression

Si les soldes avaient au départ des vertus de déstockage d’invendus et de remises ponctuelles, aujourd’hui c’est une débauche de discounts qui s’est mise en place. Alors pourquoi acheter au prix fort quand on sait que ça finira par être soldé dans quelques jours ? Est-ce un joli cadeau que nous font les marques ? Pas vraiment.

On s’est déjà tous dit face à un rabais de -30%, -50% et parfois même -70% « il faut que j’en profite, ça ne va pas durer longtemps », ou « à ce prix-là, je ne peux pas passer à côté ! ». Parce que nous ne sommes pas infaillibles face à la tentation - après tout, nous sommes humains - on finit parfois par craquer, souvent pour quelque chose dont on avait absolument pas besoin. Tout ça à cause de cette petite voix qui nous dit d’acheter parce que l’occasion est trop belle.

Mais que se cache-t-il derrière un prix barré ? Si vendre à perte n’est certainement pas une option pour les marques et autres sites de vente, on peut légitimement se demander comment certains d’entre eux peuvent pratiquer des remises allant parfois jusqu’à -80%.

Les associations de consommateurs ont ainsi épinglé le fait que quelques semaines avant le début d’une opération promotionnelle, certains sites revendeurs élèvent discrètement leurs prix, tout doucement, sans rien dire. Le jour J, ils offrent le discount tant attendu - tellement sympa ! - sauf qu’en fait, le prix retombe à son stade initial. La réduction est donc tout sauf… une réduction.


Stimuler la consommation et créer une impulsion d’achat, c’est ce que les promos recherchent. Et tous les moyens sont bons.

Par ailleurs, dans le cas de la fast fashion notamment, certaines marques vont même jusqu’à produire des collections spéciales pour leurs campagnes promotionnelles, à moindre coût évidemment. On se retrouve donc face à des produits de moins bonne qualité, mais devant « la bonne affaire » le client ne voit plus la différence et se retrouve à acheter un objet déceptif. C’est le comble du cynisme, non ? Sans compter que cela génère énormément de déchets, de pollution, de gaz à effet de serre et on en passe, pour des vêtements que l’on finira par jeter compte tenu de leur qualité souvent médiocre.

Et comme la remise apparait souvent en couleur, on est immédiatement attiré. Stimuler la consommation et créer une impulsion d’achat, c’est ce que les promotions recherchent. Et tous les moyens sont bons.

Alors en plein Black Friday, on avait envie de rappeler que même si nous avons conscience de cela, notre petit côté schizophrène nous joue parfois des tours et on se laisse souvent attirer par un prix. Cependant, le retour de boomerang arrive. Après cette déferlante de promotions qui existe en France depuis bientôt 10 ans, le consommateur semble saturer et rejette de plus en plus ces incitations à la sur-consommation. L’envie d’acheter moins mais mieux fait petit à petit son chemin, et notre esprit critique tend à prendre le dessus sur les discounts.

Conscientes de tout cela, de nombreuses marques se remettent aujourd’hui en question. Chez Hast, nos vêtements sont intemporels , durables, à prix fixes et honnêtes. Ce sont ces valeurs, nos valeurs de toujours, que nous souhaitons porter. Et s’habiller chez Hast, c’est simplement y adhérer.

Alors si nous faisons aujourd’hui partie du collectif MAKE FRIDAY GREEN AGAIN qui réunit près de 700 marques qui ne participeront pas au Black Friday, c’est pour tenter de restaurer autant que possible une consommation raisonnée et responsable. Nus n'avons pas attendu ce collectif d'ailleurs puis nous avons ce discours depuis la création de la marque fin 2012.

Si vous aussi vous voulez apporter votre pierre à ce bel édifice, résistez à la tentation des promotions et continuez à acheter moins mais mieux. Une chose est sure, vous ne le regretterez pas !

Articles qui pourrait vous intéresser